[Chronique lecture n°23] PariZ de Rodolphe Casso

PariZ

Si il y a bien une categorie que j’adore, bon pas autant que la fantasy, ne déconnons pas trop… C’est bien les livres de zombies !
La plupart que j’ai lu se passait aux US et en Espagne, les livres de zombies se passant en France ont l’air plus rares.

Dans un Paris ravagé par l’apocalypse zombie, trois clochards tentent de survivre, tapis dans les souterrains d’une station de métro. La Goutte, vieillard alcoolique au dernier degré, a déjà un pied dans la tombe. La Gâchette, originaire du Mozambique, est un ex-enfant soldat. Quant à La Gobe, jeune teufeur frappé de débilité, il ne doit son salut qu’à Goa, son chien d’attaque et cerveau auxiliaire.
Dans les entrailles de la cité, ils rencontreront deux membres de la Restauration Française, en mission suicide pour un colonel putschiste qui a fait main basse sur l’Assemblée nationale. Si cette paire de nazillons s’imagine pouvoir sauver la Ville Lumière, les vagabonds poursuivent un objectif plus modeste : renflouer leur stock d’alcool.

Paris est sans dessus dessous, les zombies sont maintenant maitres de la capitale. On suit la survie de trois clochards qui vivent dans les dédales du métro parisien. Ils sont au courant de peu de choses, voir de rien de ce qui se passe à la surface. Mai ils savent, qu’ils doivent maintenant survivre et se faire discrets. Encore plus que pendant leur vie d’avant…
Les personnages sont attachants, malgré le bref demi chapitre d’un descriptif de leur passé. On se sait pas grand chose d’eux, on est juste embarqué dans leur aventure morbide. L’arrivé de la Restauration française donnera un nouveau souffle au groupe et mettra des aspects de la Goutte en valeur, comme sa culture et son intelligence.

PariZ est un excellent livre de zombie qui nous tient en haleine tout le long ! L’histoire a beau ne pas être très originale, les actions s’enchainent rapidement et simplement ce qui le rend fluide et agréable à lire. J’ai aimé les chapitres de La Goule, un homme transformé en zombie qui parcourt un Paris dévasté, mais encore chargée d’histoire. Les trois quart de l’histoire se passe dans les dédales de la capitale, mais la rencontre avec les deux membres fachos de la Restauration française donne une bonne rythmique, ponctuée en plus des répliques sarcastiques de la Goutte. Au final les trois clochards et Goa le chien se retrouvent malgré eux dans un immense bourbier qui oppose la Restauration française et l’armée de Terre française…
Si je devais trouver un point négatif ce serait la fin, un peu trop précipitée et baclée, ce qui est un peu dommage et qui m’a fait fermer le livre avec un arrière gout de déception. La fin ne vaut pas l’intégralité du livre…

Bilan PAC de septembre

J’ai plutôt bien carburé ce mois ci niveau lecture. J’ai lu principalement des livres pour le PAC par contre, j’avais pas trop envie de m’éparpiller et de passer à côté de mes lectures prévues.
Ce mois ci, il y a malheureusement de très gros flops, mais aussi un petit coup de cœur !

 

larevoltedefeu.jpg
J’ai décidé de commencer par le livre dont j’attendais le plus la sortie et dont j’avais trop hâte de connaitre la suite !
On retrouve donc Kelsea qui est monté sur le trône et qui apprend à prendre ses nouvelles responsabilités. Après avoir stopper les livraisons d’esclaves, son pays et celui de la Reine Rouge rentre en guerre.
De plus Kelsea rentre en lien grâce à ses joyeux avec une mysterieuse femme du nom de Lili qui aurait vécu il y a 500 ans. Lili a l’air d’avoir un lien avec l’avenir de Kelsea et du sort de son pays…
Certains passages sont un peu longs, mais je pense existentiels au déroulement de l’histoire, j’ai été un peu perturbée avec les sauts dans le temps entre Kelsea et Lili. Il y a 500 ans, Lili vivait dans un monde high tech, Kelsea vit limite au moyen age. Mais on découvre ainsi le passé du monde actuel et j’ai trouvé ça très intéressant et instructif. En globalité c’est un très bon livre avec une fin qui donne envie de courir à sa librairie pour connaitre le fin mot ! Ça tombe bien, le 3eme tome sort demain en version de poche !

 

victorianfantasy.jpg

Je n’ai pas envie de m’étaler sur ce livre, parce qu’il a été un enorme flop pour ma part ! L’histoire paraissait sympa :
D’aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s’y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s’envoler. Car, au Coven Coldfield – manoir de construction ancienne où résident toutes les femmes de la famille ayant la chance de posséder quelque pouvoir – aucune âme, à l’exception de sa dirigeante, leur très redoutée grand-mère, n’a le droit de choisir son destin. C’est alors qu’une invitation de la main même de la Reine lui est spécifiquement adressée et vient bousculer les plans de la matriarche. Malheureusement, une requête royale ne se refuse pas… à moins de souhaiter perdre la tête.
Malheureusement l’histoire principale est refourguée au seconde plan avec la relation d’Andraste et Blackmorgan… Déjà je suis pas vraiment fan d’histoire d’amour, mais encore moins quand c’est une histoire d’amour à la Nuance de Grey. Une relation malsaine et pseudo soumise. Bref j’ai mit pas mal de temps à le lire et j’ai juste apprécier la fin. Surement parce que je savais que j’allais fermer le livre et aussitôt l’oublier. Il y a un tome 2, mais vous vous doutez bien que je vais passer mon tour…

 

lesfantimesdupassé.jpg

Une lecture fluide et donc rapide qui ne m’a pas laissé un souvenir de dingue. Je l’ai tout de même apprécié, surement parce que je ne lis jamais de livre de fantôme et que l’histoire en elle même est sympa, même si à mon avis elle aurait pû être plus poussée. La fin est un peu tiré par les cheveux et un peu simple pour faire en sorte d’en faire une happy end digne d’un téléfilm TF1. Je le conseillerais tout de même, si vous voulez une lecture simple pour un dimanche pluvieux au coin du feu.
Bridget est une jeune antiquaire passionnée par son métier. Sortant d’une déception sentimentale, elle se jette à fond dans son activité et achète, aux enchères, un lot de cartons de vaisselles et autres objets provenant de Hardwood Castle, château qui a la réputation d’être hanté. Bridget s’amuse de ce fait, pourtant, depuis ce jour, elle se sent surveillée et des événements surnaturels s’abattent sur elle. Qui la surveille et pourquoi ? Qu’a-t-elle à voir avec les entités qui s’en prennent à elle et à sa mère ? Et lorsqu’au travers de cette aventure, elle vient à rencontrer l’amour, peut-elle seulement avoir confiance ?

 

làoùnaissentlesdieux

C’est un soir d’octobre comme les autres pour Sarah, une jeune femme sans histoires qui est loin de se douter que sa vie va basculer dans l’étrange. En tentant de secourir un inconnu, elle se retrouve bien malgré elle dépositaire d’un fardeau qui semble aiguiser toutes les convoitises. Elle découvre soudain un monde dont elle ne soupçonnait pas l’existence, peuplé de dieux et de fées, de mages et de chevaliers. Pourchassée par l’implacable Veneur, elle se lance dans une quête qui la mènera des forêts de Bretagne aux mystérieux souterrains qui s’étendent sous Paris. Commence alors un périple semé d’embûches et de rencontres inattendues, où elle devra apprendre à reconnaître les amis des ennemis. Car des choix qu’elle fera pourrait dépendre bien plus qu’elle ne l’imagine…
Une lecture longue, très longue… Qui sera loin de me marquer l’esprit. Ça m’a un peu fait penser à American Gods avec la mortelle qui est impliquée dans les histoires des dieux qui se meurent pour faute de croyance. L’histoire part dans tous les sens et l’écriture est bourrée de fautes de français et d’oubli de mots… Un livre qui n’a rien de transcendant.

 

liledesdisparusT1

On termine ce bilan avec un petit coup de coeur !
La timide Tuva n’a pas grand-chose en commun avec ses camarades de classe. Elle ne se sent bien que sur l’île où elle habite, dans l’archipel de Stockholm dont elle connaît chaque recoin. Mais, alors que l’automne arrive, le changement se profile dans ce havre si tranquille. Des gens disparaissent en mer, des ombres se cachent sous les vagues et d’étranges lueurs éclairent la forêt. Lors d’une sortie, l’un des élèves s’évapore à son tour. La jeune fille se retrouve embarquée dans une terrible aventure, là où les vieilles superstitions des marins rencontrent la mythologie nordique…
C’est un livre jeunesse, mais il est tellement bien écrit et agréable que je vous le conseille, peut importe votre âge ! J’ai aimé le côté mythologie et même si l’histoire est un peu prévisible, j’ai été tout de même sur le popotin ! Les personnages, même secondaires, sont très attachants, surtout l’héroïne que j’ai trouvé adorable ! L’univers est féérique et magique, ce livre est un petit bonbon…

 

J’ai commencé le mois d’octobre avec PariZ qui est un livre de zombies se passant à Paris. J’arrive à la moitié et j’aime beaucoup ! D’un côté je suis bon public, vu que j’adore les livres sur les zombies !

Et vous ? Vous avez lu quoi en septembre ?

 

Ma PAL pour le Pumpkin Autumn Challenge

Aujourd’hui c’est la rentrée et une bonne occasion de commencé le Pumpkin Autumn Challenge proposé par Guimause !

presentation1.jpg

Pour ma part je suis partie pour faire l’option 2 ! J’aimerais visé « Ça s’appelle avoir les crocs », ce qui ferait un total de 10 livres ! Peut être que d’autres livres se rajouteront en chemin !

Voici les 4 menues et les sous catégories :

menu1.jpg

Pour ma PAL

Automne frissonnant
Le cri de Banshee
: Sleeping Beauties de Stephen King
Le fantôme de l’opera / Le fantôme de l’apéro : Aucun livre pour le moment
Vous prendrez bien un petit verre de True Blood ? : PariZ de Rodolphe Casso

Automne douceur de vivre
Trick or Treat : Le crime d’Halloween d’Agatha Cristie
Pomme au four, tasse de thé et bougie : Les fantômes du passé de Barbara Laurame
La feuille d’automne emportée par le vent … : Aucun livre pour le moment

Automne ensorcelant
Witches Brew : Revolte de feu de Erika Johansen
Cristaux, tarot et encens : Autre Monde T1 de Maxime Chattam
Balai les pattes : Victorian Fantasy T1 de Georgia Caldera

Automne enchanteur
Les métamorphoses : La forme de l’eau de Guillermo del Toro
Clochette, grimoire et chandelle : Là où naissent les dieux  de Karen Bass
Au détour de Brocéliande : L’île des disparus T1 de Camilla et Viveca Sten

J’espère avoir le temps de lire toute ma PAL, sachant que je n’ai pas encore commencé vu que je suis entrain de terminé ma lecture en cours…
Il y aura évidemment une chronique pour chaque livre ! Le plus gros dilemme est de savoir par lequel je vais commencé !
Vous pouvez retrouvé ma liste sur Livraddict, il ne manquera que la catégorie Clochette, grimoire et chandelle, je n’ai pas réussi à trouver le livre sur le site…

Et vous, vous participez également à ce challenge ? N’hésitez pas à me partagez vos PAL !

 

Bilan de mes dernières lectures n°1

Après un bon mois et demi d’absence (Désolée, j’étais occupée à boire des mojitos et à pécher des tellines.), on se retrouve pour un petit bilan de mes lectures de cet été !

 

J’ai lu le deuxieme tome des Pirates de l’Escroc Griffe de Jean-Sebastien Guillermou

piratesg2

Même si il y a pas mal de rebondissement et d’action, je l’ai trouvé très long à lire, c’est surement pour ça que je traine un peu pour lire le dernier tome. Il y a certains passages qui tournent un peu en rond, mais les personnages évoluent dans le bon sens pour la plupart et l’univers est toujours aussi riche et intéressant !

 

Après la légère déception des pirates, j’ai voulu changé de registre et sortir de ma zone de confort en lisant Puzzle de Franck Thilliez

puzzle

Il a été une très bonne surprise et j’ai été happé dès les premières lignes dans le roman ! L’histoire est vraiment bien ficelé et il m’est arrivé de frissonné d’horreur et de stresse ! Même si j’avais deviné la fin, il m’a quand même pas mal retourné le cerveau et j’avais juste envie de m’y replongé lorsque je faisais une pause dans ma lecture ! Ça m’a donné envie de lire d’autres livres de cet auteur !

J’ai ensuite continué la saga Le Porteur de Lumière

leporteurdelu

Très contente de retrouvé Galvin, son charme et son arrogance. J’ai mit un peu de temps à le lire, j’ai trouvé certains passages un peu longuets… Mais j’ai prit plaisir de découvrir de nouvelles aventures, révélations et guerres ! Je me suis prise une bonne claque au trois quart du livre et j’ai un peu soufflé face à des passages un peu romantiques qui cassent un peu le rythme et l’esprit du livre. Dans l’ensemble j’ai aimé cette lecture et j’ai hâte de me procuré le troisième tome !

Et enfin j’ai lu le tome deux de l’un de mes coup de cœur de cette année !

theprom2

Toujours aussi surprenant et exaltant ! Je n’ai pas grand chose à dire, à part de vous plongé dans ce manga même si ce n’est pas trop votre tasse de thé !

 

Et voilà, pas beaucoup de lecture, mais de bons gros pavés ! On se retrouve vite pour un nouvel article, je reprends le rythme d’un article minimum par semaine !

[Chronique lecture n°22] Les Pirates de l’Escroc Griffe de Jean-Sebastien Guillermou

pirateseg1

Lorsque Caboche, après s’être enfui de l’orphelinat militaire, part à la recherche de son père, il ne s’attendait certainement pas à rencontrer la compagnie de L’Escroc-Griffe et encore moins à monter à bord de leur bateau ! Connu pour n’avoir jamais réussi un abordage, l’équipage de Bretelle, vieux capitaine désabusé, ressemble plus à la troupe d’un cirque qu’à une bande de pirates. Mais Caboche va les entraîner dans un voyage rocambolesque sur les Mers Turquoises, à la recherche d’un trésor mythique. Une quête dangereuse puisqu’ils sont pourchassés par l’invincible et immortel Amiral-Fantôme, et qui les mènera jusqu’aux confins du Monde-Fleur, aux abords des mystérieuses Terres Interdites…

L’auteur a réussi parfaitement à construire un univers riche, avec une religion, un passé, différents peuples…
Même si le héro principal est Caboche, on peut également avoir le point de vue des autres personnages au court des chapitres. Comme dans tous les livres, il y a des personnages qui ressortent plus que d’autres. Pour ma part, il y en a que j’adore, d’autres qui me font ni chaud, ni froid et enfin certains que je déteste ! (Comme l’Obus par exemple….). J’ai beaucoup aimé le Monde Fleur, on en apprend tout au long du livre si le passé de cet univers et de comment il en est arrivé là. On est vite intrigué par les objets de la quête du capitaine Bretelle, les Cylindres Chénis.
Même si l’univers m’a énormément plu, il me manque un je ne sais quoi pour que je puisse dire que je l’ai vraiment apprécié. Les actions s’enchainent bien trop vite, certaines choses ne sont pas assez approfondies et des révélations mettent trois plombes à être dévoilées. Le capitaine Bretelle tourne tellement longtemps autour du pot au sujet du père de Caboche que j’ai faillit refermé le livre et m’arrêter là…
J’ai mit donc très longtemps à terminer le livre et pourtant la fin m’a donné envie d’enchainer sur le 2eme tome qui est pour le moment mieux rythmé et prenant que le premier.

[Chronique manga n°2] The Promised Neverland (Tome 1) de Kaiu Shirai et Posuka Demisu

NP1.jpg

Emma, Norman et Ray coulent des jours heureux à l’orphelinat Grace Field House. Entourés de leurs petits frères et sœurs, ils s’épanouissent sous l’attention pleine de tendresse de « Maman », qu’ils considèrent comme leur véritable mère. Mais tout bascule le soir où ils découvrent l’abominable réalité qui se cache derrière la façade de leur vie paisible ! Ils doivent s’échapper, c’est une question de vie ou de mort !

Je voyais ce manga sur instagram et sur la plupart des blogs, les critiques étaient tellement bonnes que j’ai eu envie de voir ce que ça donnait ! Et je n’ai pas été déçue ! Je dois même dire que c’est un véritable coup de cœur !
On se laisse vite transporté dans la routine tranquille de l’orphelinat, on découvre l’héroïne Emma et je dois avoué qu’elle est vraiment agaçante. Sa personnalité est so much ! Heureusement les autres enfants qui gravitent autour d’elle ont des personnalités plus « tranquille ».
On est intrigué par le tatouage que tous les enfants possèdent sur le cou et c’est à partir du quart du manga que tout bascule ! Le paradis tranquille se transforme en enfer et les enfants doivent le quitter coute que coute ! On se rend vite compte que l’histoire est vraiment sombre et glauque, je m’y attendais pas du tout lorsque j’ai commencé ma lecture. C’est angoissant à souhait… Les enfants s’en sortiront ils ? (Et je me pose d’autres questions, mais je ne voudrais pas spoiler…)
Les dessins collent bien à l’histoire et à l’ambiance du manga, ils peuvent paraitre un peu brouillon… J’ai hâte de connaitre la suite, qui sort aujourd’hui même !

Si vous avez lu ce manga, n’hésitez pas à laisser un commentaire pour me partager votre avis ! Evidemment sans spoiler ou en le signalant !

[Chronique lecture n°21 : Six Of Crows (tome 2) de Leigh Bardugo

sixofcrows2.jpg

 

Après avoir réussi à s’enfuir du Palais des Glaces, Kaz et ses compagnons se sentent invulnérables. Un revirement de situation va cependant changer la donne d’une partie mortelle que devront jouer les jeunes prodiges du crime. Alors que les grandes puissances Grisha s’organisent pour leur mettre la main dessus, Kaz imagine un plan, entre vengeance et arnaque, qui leur assurera la gloire éternelle en cas de réussite, et provoquera la ruine de leur monde s’ils échouent.

On se retrouve exactement où le tome 1 s’était arrêter. On retrouve les 6 brigands du Barrel, avec leur personnalité déjà bien développer pour des ados de 16/17 ans. Même si le plan cafouille, Kaz n’a jamais dit son dernier mot et est prêt à mettre sa vie et celles de ses compagnons en danger ! On ne s’ennuie pas une seule seconde au court de ce long roman, il y a de l’action, des rebondissements, des révélations et les derniers mystères sont enfin dévoilés…
Le seul bémol est surement les illustrations des personnages au début, pour moi ils ne sont pas vraiment fidèles aux descriptions tout au long des deux tomes.
J’aime l’idée que l’histoire se termine sur une fin ouverte au bout de 2 tomes, je pense que si un 3eme livre aurait vu le jour, il aurait été moins intéressant que les autres… Et aurait même pu, peut être cassé la magie des 2 précédents. (Vous savez comme la saison 3 de la Casa De Papel, mais là n’est pas le sujet)
Même si ce livre est classé en Young Adult, je le conseille fortement aux adultes, il y a pas mal de politique et la personnalité des personnages est tellement travaillée et sombre…
Il y a eu beaucoup d’articles et de bruits autour de Six Of Crows, j’ai eu peur d’être décue, mais ça a été une véritable surprise et je le prêterais de bon cœur à mon entourage.

 

« Pas de sanglot, pas de tombeau »